La Gestion de Fortune

Publié le par Olandeer UXXAR

La finance Peer to Peer fleurit en marge des banques

La Gestion de Fortune

La gestion de fortune constitue un domaine très prometteur de la finance peer-to-peer. Estimize, une start-up new-yorkaise, agrège les avis de ses membres sur le cours de diverses actions. Cette prévision collective se révèle bien souvent plus juste que celles des banques. Wikifolio, Covestor, Zulu- Trade et eToro sont autant de réseaux sociaux qui permettent aux traders de poster leurs stratégies en ligne, pour que d’autres investisseurs s’en inspirent. Ils reçoivent un pourcentage des profits réalisés.
 
Darwinex, une société britannique fondée en 2012, a poussé le concept plus loin encore. « Nous réunissons 10’000 traders en provenance de 35 pays sur notre plateforme, détaille son CEO Juan Colon. Ils sont tous en compétition les uns avec les autres pour attirer l’argent des investisseurs, ce qui favorise la survie des meilleurs. »
Concrètement, on choisit de mettre son argent sur les stratégies des traders qui ont la meilleure cote, comme on achèterait une action dont le cours est favorable, et Darwinex effectue la transaction. Les traders touchent 20 % des profits réalisés grâce à leur matière grise.
A terme, Darwinex ambitionne de regrouper les meilleures stratégies dans un fonds qui pourrait être vendu comme un ETF.
 
Source: SwissQuote Mars 2016, Sharing Economy page 54.
Auteur: Julie Zaugg

 

Un de mes brokers préférés

Commenter cet article