Un outil indispensable au trading

Publié le par Olandeer UXXAR

Un outil indispensable au trading

Le cerveau comme outil de trading

Sommes-nous tous égaux face au Marché ?

Notre cerveau est divisé en deux hémisphères, chacune ayant des fonctions différentes. 
 
Notre hémisphère gauche contrôle la partie droite du corps. Il est analytiquement orienté: calculs, langages, sciences et écritures. Comme un ordinateur, il est programmable et consolidé par notre éducation fortement analytique. Les propriétés de notre hémisphère gauche ne sont pas uniques. L'homme a déjà développé des ordinateurs capables de dupliquer certaines de ses fonctions. 
L'hémisphère gauche est hautement attaché au temps, aux règles et aux faits. 
 
Notre hémisphère droit contrôle les mouvements de la partie gauche du corps. Ses fonctions sont uniques car non séquentielles comme l'instinct, l'intuition, ... la perception visuelle. Cette moitié enregistre tout ce qui est non verbal ! 
L'hémisphère droit stocke la connaissance. Il est dominé par l'association de la liberté d'esprit et du traitement holistique des quantités d'informations de masse. 
 
Les différences entre les fonctions droites et gauches de notre cerveau expriment en chacun de nous des spécificités, font ressortir des traits de personnalités, des centres d'intérêt, des talents... 
Chaque individu a un équilibre droit/gauche qui lui est propre. 
Ainsi, une personne qui est vraiment orientée hémisphère gauche peut devenir un excellent scientifique ou un administrateur de génie tandis que celui qui est d'avantage tourné sur l'hémisphère droit sera plus facilement un artiste par exemple. 
 
Et vous, quel est votre côté dominant ? 
 
Un de mes brokers préférés

Dans les marchés financiers 

Les techniciens, les analystes, les économistes qui analysent des données historiques, des statistiques économiques, des graphiques et autres informations techniques sont principalement orientés sur leur hémisphère gauche.
A l'opposé, les traders qui utilisent leur feeling, le ressenti psychologique, l'intuition, sont plus tournés vers leur hémisphère droit
 
Malheureusement, trader activement avec seulement l'hémisphère droit ou gauche serait une erreur et les résultats seraient déséquilibrés et faibles. Il faut donc apprendre à connaître et utiliser nos deux hémisphères simultanément pour devenir des traders compétents. 

L'affirmation « l'esprit (l'Homme) au dessus de la machine ! » prend alors tout son sens.

Uxxar

Pourtant un trade basé sur l'émotion pure aura certainement moins de chance de réussite qu'un trade basé sur des faits calculés calmement voir automatiquement. Alors ? 
 

La combinaison efficiente 

Tout au long de la journée de travail, différentes émotions peuvent envahir votre esprit: la joie, la peine, le regret, le doute, la colère... 
 
En clôture, vous ressassez vos erreurs comme vos exploits. Vous êtes préoccupés même lors de PVs et allez assurément mal dormir, comme souvent. « Vivement demain l'ouverture que je trade! ». 
Votre analyse du marché est incomplète, bâclée, votre côté gauche étant perturbé par celui de droite. 
 
A l'ouverture, vous êtes attentif, bien décider à trader. Un signal acheteur techniquement cohérent vous saute aux yeux. Fidèle aux règles fixées et sûr de vous, vous prenez rapidement une position longue, votre intuition allant aussi dans ce sens haussier. Vous réussissez donc à coupler votre instinct à votre analyse. Les deux hémisphères sont combinés. Bravo puis... 
 
...le suivi de votre position vous entraîne dans une spirale émotionnelle dans laquelle vos yeux sont focalisés d'avantage sur les gains/pertes que sur le proprement technique/informationnel. 
Imaginez-vous devant votre écran de trading en observant le prix décrocher vivement à la baisse. Vous murmurez alors « Mince, je ne peux pas croire ce qui se passe ! Qu'est ce qu'il fait ce prix ? ». C'est votre hémisphère gauche qui vous chuchote. Votre vision se trouble, vos mains sont moites. Vous abandonnez le trade d'un coup vif, à l'intuition et par peur. C'est votre cerveau droit qui a joué ici un rôle de protection, de survie. Vos hémisphères étaient donc en conflit. Le prix remonte alors sur votre entrée avant d'y stagner. Ah Bravo ! 
 
Dans cet exemple, vous avez pu noter des erreurs et vous apercevoir qu'il faille changer de méthodologie, de stratégie. 

Le suivi de votre position vous entraîne dans une spirale émotionnelle dans laquelle vos yeux sont focalisés d'avantage sur les gains/pertes que sur le proprement technique/informationnel.

Uxxar

Le bon déroulement aurait pu être celui-ci pour la même journée: 
 
A la clôture du marché, vous réussissez à faire le vide. « Demain sera une autre journée, je dois m'y préparer ».Vous bouclez votre analyse du marché après l'étude des données passées et à venir. Vous vous sentez serein, votre scénario est écrit, votre vision globale du marché est claire. Vous vous dites «Voilà, je suis prêt ! ». Vous réussissez à passer une nuit calme et réparatrice. 
 
Dans les starting-blocks, vous patientez car vous savez que des opportunités, il y en aura, aujourd'hui ou un autre jour. C'est alors qu'un pattern acheteur cohérent avec votre scénario haussier fait son apparition. Posément, vous prenez le temps de le confirmer par les données en votre possession. Tout colle et vous souhaitez laisser une chance à ce trade de se réaliser, vous entrez long. Le suivi de votre position est équilibré sur tous les points informationnels (techniques et économiques).
 
Votre cerveau gauche à toujours la main tandis que votre cerveau droit applique en fond le principe d'expérience, pré-intuition si je puis dire. 
 
Imaginez-vous devant votre écran de trading en observant le prix décrocher vivement à la baisse. 
Vous savez que les fluctuations peuvent survenir (expérience) et que rien n'a changé sur le plan analytique (hémisphère gauche). Votre expérience vous incite à garder (intuition de votre hémisphère droit), vous décidez d'attendre. Votre stop loss est, après tout, toujours vierge. Vos hémisphères ne sont pas en conflit. Le prix remonte sur votre niveau d'entrée et stagne. L'expérience prend le dessus (conflit entre les deux hémisphères) et vous quittez ce trade. Le scénario que vous avez basé sur des processus rationnels n'est pas confirmé par le marché comme vous l'aviez souhaitez.(timing, vivacité...) 
« On ne peut pas gagner à tous les coups et rien ne sert de vouloir raisonner le marché à tout prix.  Demain sera une autre journée »..... 
 

En résumé 

Il faut donc un équilibre entre la connaissance académique et l'intuition (basée sur une plus grande compréhension) pour trader avec succès. L'expérience de trading est, dans ce métier, très importante, autant que les compétences analytiques. 
Il est logique d'utiliser notre côté gauche pour analyser le marché en clôture afin de se préparer à la prochaine ouverture. En cours de séance, toujours refaire le scénario à chaque nouvelle donnée (techniques, statistiques, économiques, météorologiques...), et donc maintenir le côté gauche actif. Ne jamais shunter l'expérience, l'intuition, l'instinct, le ressenti de notre côté droit durant un trade.
 
Il est important de gommer cette vision « tunnel » induite par les indicateurs techniques, par les UT trop petites et par l'inexpérience. Votre hémisphère gauche doit analyser des faits que vous devez lui laisser le temps de traiter. Vous devez commencer par lui fournir des données fiables tant sur le plan graphique, statistique..., qu'économique. 

En s'immergeant dans des indicateurs techniques infondés, la réalité peut fuir vos yeux et vous tomberez dans cette fameuse « vision tunnel », la plus néfaste au trading technique.

Uxxar

A retenir 

Il faut faire travailler son hémisphère gauche avec des données fiables et utilisables (informations éco, indicateurs tech, data, intervalles de temps, etc) et nourrir son hémisphère droit avec les erreurs et les succès du trading (expérience et feeling). 

Publié dans education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article